Veille Watch :


Liens Links:









Contact information:

Email: electropublication@gmail.com

Editor : Th. TEULE

France

www.electropublication.net

Internet Of Things: Vision, Prerequisites and OpenSpime

Focus web visuel
Focus socio-web
WorldSaurus - Le tourisme 2.0 selon  Human Pets

Cela fait 2 ans que l'on peut suivre le projet Human Pets (HP) et ses développements. 

Jusqu'en 2008 HP fut une des plus importantes applications tierse hébergée sur Facebook : elle proposait à l'internaute d'avoir très simplement en un seule page l'équivalent du "Wall" de Facebook (lifefeed, commentaires, recommandation), les fonctions d'un Myspace (publier textes, photos, video, audio), un espace d'ecommerce virtuel, des options payantes de personnalisation de sa page...
Grand succès de cette plate-forme sur laquelle une majorité d'internautes ni blogueurs, ni webmasters, ni satisfaits des espaces d'expressions assez dépersonnalisés du Web 2.0, ont pu trouver lieu où s'exprimer de multiples façons.

Un évènement à marqué une étape capitale dans ce projet Human Pets : un mouvement de protestation des utilisateurs du service s'est fait jour quand Facebook a une première fois en 2008 supprimé sans préavis l'application au motif de "non respect des droits d'auteurs" sur les images publiées sur le site (créations de groupes de protestation comprenant des milliers d'usagers sur Facebook, mailing massif aux responsables de Facebook, blogging); cet évènement a dégagé le sentiment diffus d'une "communauté HP"...
Face a ce risque de bannissement, devant la masse importante de membres  de son service (3 millions de membres) et du fait que les revenus publicitaires étaient tous captés par l'hôte Facebook (mais en échange Human Pets a pu tranquillement développer son service, laisser s'installer une large communuaté d'usagers et d'usages, sans soucis techniques car la montée en charge était supportée par les serveurs de facebook...),



 






les fondateurs d'HP ont décidé de migrer fin 2008 sur leurs propres serveurs, quittant du même coup Facebook pour vivre leur propre développement.
 [à ce sujet il serait très intéressant de savoir à quelles conditions cette migration a pu être possible : les données des utilisateurs n'appartienent-elles pas à Facebook ? Y a t-il  accord secret entre les fondateurs des deux plates-formes sociales ?...].

Or Human Pets vient de lancer en Juin 2009 son propre site de tourisme 2.0 "Worldsaurus" !
Sur le marché déjà encombré des sites d'eTourisme HP s'engage donc en suivant ce qui devient une stratégie : sa communauté d'usagers et d'usages est là (un noyau dur de plusieurs centaines de milliers de personnes sans doute), pourrait-elle s'emparer de l'objet "e-tourisme" comme elle le fait des multiples activités déjà présentes à son origine (e-commerce virtuel...) ?....
Là est le pari des dirigeants d'HP semble t-il : face aux spécialistes et mastodontes du secteur, ils partent à la conquête des marchés en engageant leur communauté d'usagers (et après le tourisme, un service culture 2.0 ? bourse d'emploi 2.0 ?...). 

A simple titre d'observateur, on peut donc remarquer la stratégie de développement de cette plate-forme web multi-services - qui capte au départ ces milliers d'internautes sans domicile d'expression fixe sur le web, et qui vont jusqu'à faire preuve d'activisme collectif par moments -, par l'appropiration sociale qu'en ont fait des centaines de milliers d'internautes. 

Une autre façon de se développer dans l'économie Internet, celle des collectifs, des organisations virtuelles, des communautes virtuelles