L’Iran ou la guerre des proxies

By | 12 décembre 2009

L’Iran ou la guerre des proxies : vers une culture publique de la sécurité informatique – Olivier Blondeau et Laurence ALLARD

Impressionnant billet : la notion de « culture publique de la sécurité informatique » (la sécurité informatique comme fondement technique des libertés d’expression et de communication) en action lors des soulèvements suite à l’élection truquée Iranienne :

de la prise de possession de twitter, des proxies par les foules pour contourner la censure du pouvoir iranien, aux intervention publiques sur le web (Twitter) de certains activistes pour protéger les systèmes anonymes de l’afflux des internautes qui les rendent visibles aux yeux des censeurs, puis l’intervention des hackers et pro de la sécurité (dans ce contexte post-electoral : pas d’attaques DOS, usage du P2P > freegate, anonyme TOR)…

Du rôle social du hacker sur le web, même si certains restent en arrière (Indymedia).Bon usage des docs visuels dans l’article (ex : google Earth « The Proxy Fight for Iranian Democracy « ) dans l’article..

source : http://www.fondapol.org/politique-2-0/1525/