Critiques du Web 2.0 – Geert LOVINK et IPPOLITA

By | 5 mars 2009

Critiques du Web 2.0 – Geert LOVINK et IPPOLITA, 06/2009 

Dans ce billet les points de vues de Geert LOVINK , auteur de « Zero comments » (2007), et du collectif de chercheurs Italien IPPOLITA (« La face cachée de Google « , 2008), font une mise au point critique sur le Web 2.0 (traduction personnelle) :

Les réseaux sociaux sont des technologies de divertissement et de diffusion; nos pratiques en leur sein ont tendance à se banaliser puis à être faiblement inventives; sur les réseaux sociaux c’est avec le pseudo d’autres que vous vous connectez :
pas avec une altérité radicale ou quelque autre réel; le consensus y règne, or l’antagonisme politique (ou le conflit) est à la base de toute réelle société (ils ne sont donc pas « révolutionaires »);
et comme l’effet de mode touche aussi les technologies 2.0…;
la culture de la « participation » autour de techniques comme « Tag, Connect, Friend, Link, Share, Tweet » n’est pas un retour du « social » ou d’un « socialisme numérique » (ne peuvent transformer « des personnes fatiguées et ennuyeuses en membres cool de la mythologie de l’Intelligence Collective »);
« les Nuages de données, après tout, sont des nuages: ils s’effacent »; et le web 2.0 n’est pas gratuit ! : profilage numérique et collecte de nos données sont incontournables sur les réseaux.