1

Critiques du Web 2.0 – Geert LOVINK et IPPOLITA

Critiques du Web 2.0 – Geert LOVINK et IPPOLITA, 06/2009 

Dans ce billet les points de vues de Geert LOVINK , auteur de “Zero comments” (2007), et du collectif de chercheurs Italien IPPOLITA (“La face cachée de Google “, 2008), font une mise au point critique sur le Web 2.0 (traduction personnelle) :

Les réseaux sociaux sont des technologies de divertissement et de diffusion; nos pratiques en leur sein ont tendance à se banaliser puis à être faiblement inventives; sur les réseaux sociaux c’est avec le pseudo d’autres que vous vous connectez :
pas avec une altérité radicale ou quelque autre réel; le consensus y règne, or l’antagonisme politique (ou le conflit) est à la base de toute réelle société (ils ne sont donc pas “révolutionaires”);
et comme l’effet de mode touche aussi les technologies 2.0…;
la culture de la “participation” autour de techniques comme “Tag, Connect, Friend, Link, Share, Tweet” n’est pas un retour du “social” ou d’un “socialisme numérique” (ne peuvent transformer “des personnes fatiguées et ennuyeuses en membres cool de la mythologie de l’Intelligence Collective”);
“les Nuages de données, après tout, sont des nuages: ils s’effacent”; et le web 2.0 n’est pas gratuit ! : profilage numérique et collecte de nos données sont incontournables sur les réseaux.

electro