sociologie des réseaux sociaux internet

By | 28 juin 2018

Sociologie de la composition des collectifs web 2.0. Le cas de la diaspora bretone

source : http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/55/17/03/PDF/TheseLeBayon.pdf

cartographie-controversesChapitre 2 Comment les sciences sociales abordent-elles les réseaux ? pp.35-67

  •  p.96 Cartographie du web de la diaspora
  •  p.113 La sociologie de l’innovation pour observer les reseaux de diasporas
  •  p.132-135 : les sources de données (blogs, messages forums, entretiens, docs, captures d’écran, extraction de profils Viadeo, facebook, BDD) : « C’est en occupant le poste d’animateur que nous avons pu accéder aux bases de données de certains sites web et exploiter les fonctions d’administrations offertes par les plateformes de réseaux sociaux« .(p.132).
  •  p.135-150 :**** Les outils d’analyse en sciences sociales > analyse de données et cartographies (Logiciel ReseauLu)

Thèse orientée LATOUR/BOLTANSKI :croisement des données;Production continue de compte-rendus et recension des terrains potentiels; p.235 : « construire des conventions » et « théorie de l’alignement »;p.271 « le Répertoire d’actions du composeur de collectifs »; fin de l’opposition techno/social (humains/non humain p.274)

« Petites boîtes » et individualisme en réseau. Les usages socialisants du Web

plusieurs étapes dans la pensée de l’analyse du lien social internet :
- d’abord l’analyste (Robert Kraut) voit l’aliénation dans les « loisirs » informatiques,
- puis idée d’une neo-socialisation réparatrice par les réseaux informatiques émerge,
- enfin c’est l’analyse en terme de réseaux sociaux qui s’impose dans nombre de disciplines d’analyse de l’activité sur Internet (de la sociologie de Granovetter exportée, à Barabesi)

source : http://www.bodyspacesociety.eu/wp-content/uploads/2010/12/AnnalesCASILLI.pdf

 

Laisser un commentaire