Narcissisme et réseaux sociaux web

By | 8 octobre 2011

 

Etude réalisée par deux chercheurs de l’Université de Georgia en 2008.

Constat simple pour eux : plus une personne a un grand nombre d’amis et de commentaires sur son wall Facebook, plus elle est narcissique ! : double mécanique du propriétaire de profil qui cherche à augmenter le nombre de ses amis et à présenter une page fournie, et de ses visiteurs, même inconnus, qui veulent le suivreau vu de cette croissance [logique bien connue des réseaux ]. La mise en scène de soi d’un individu qui publicise aussi ses relations…

NOTE : ce Facebook « narcissique » remet en cause le Facebook de « l’entre soi », du clair/obscur typifié par Dominique CARDON dans son « design de la visibilité  » (titre de l’ouvrage éponyme que le sociologue va sortir en 2010). Sauf que Cardon met l’exposition en comparaison avec d’autre réseaux comme Twitter, Myspace…

Narcissism and Social Networking Web Sites – by: Laura E. Buffardi, W. Keith Campbell, revue « Personality and Social Psychology » Bull, Vol. 34, No. 10. (1 October 2008), pp. 1303-1314