La « société hypertexte » du sociologue François ASCHER

By | 6 janvier 2018

ascherEn 2000 François ASCHER a émit l’idée d’une  » société hypertexte  » pour décrire habillement la conjonction société / Nouvelles technologies d’Information et communication.  Il fait mention d’un troisième épisode de la modernité.

Fresque schématique de la dynamique de la modernisation occidentale et du contexte des trois révolutions urbaines modernes

 

Communauté marchande Société industrielle Société hypertexte
Liens sociaux Peu nombreux, courts, pas diversifiés, peu médiatisés, stables, forts et multifonctionnels Plus nombreux, de plusieurs types, évolutifs, forts, en voie de spécialisation Très nombreux, très variés, médiatisés et directs, fragiles, spécialisés
Type de solidarité Mécanique Organique Commutative
Territoires sociaux (espace des relations sociales) Largement autarciques et fermés, à centrage local Intégré dans un ensemble plus large, entrouvert, à base nationale Ouverts, multiples changeants, à échelles variables (du local au global), réels et virtuels
Morphologie socio-territoriale AlvéolaireLieux communautaires Aréolaire, séparation espaces privé/espaces publics Réticulaire, multiplicité et imbrication des statuts des espaces
Paradigmes dominants Croyances, tradition Force, autorité, sagesse- premières discontinuités (Alberti, Machiavel…) Raison universelle, fonctionnalité, simplification et spécialisation, Démocratie représentative Complexité, incertitude, autorégulation, flexibilité, gouvernance
Actions Répétitives et routinières,début d’une dynamique innovante Rationnelles Réflexives
Régulations principales Hiérarchies, coutumes, traditions Etat et lois, normes disciplinaires Normes multiples, systèmes étatiques subsidiaires, droit et contrats, partenariat, opinion publique
Activités économiques dominantes Agricoles et marchandes Industrielles cognitives
Culture A dominantes locales et statutaires Fortes composantes socio-professionnelles et nationales Diversifiée et hybride (multiappartenance sociale et culturelle)
Type urbain dominant ville-marché Armature urbaine hiérarchisée et villes industrielles Système métapolitain
Institutions Paroisses, cantons et départements. Formation de l’Etat-Nation - Rationalisées : communes, départements, administration centralisée- Etat-nation-providence- Pactes, alliances et traités - Complexes et imbriquées : agglomération, pays, régions, Europe- organisations internationales et supranationales, ONG
Conception des villes Architecturale, symbolique, militaire Performances, urbanisme et planification urbaine Management stratégique urbain
Les cuisines et les convivialités alimentaires Abondances ostentatoires, cuisine de l’ordre et de l’harmonie, festins Esthétique et subjectivité, cuisine technique, restaurants Diversification des normes, individualisation, nouvelles sociabilités alimentaires

 

source : ces évènements nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs. Essai sur la société contemporaine. p.64 (2000)