Vers la science personnelle

By | 12 juin 2017
Propos intéressant lu sur InternetActu.
Par exemple : « La science personnelle consiste à utiliser des méthodes scientifiques pour résoudre ses propres problèmes de santé, en utilisant des outils de capture et d’exploitation de nos données biomédicales« .
Cela n’est pas sans nous rappeler cette science personnelle que  Ray Kurzweill, appelle « être Singularitarien » :
ray-kurzweil« je prends 250 comprimés alimentaires par jour et je reçoit une demi-douzaine d’intra-véneuse chaque semaine (…) les réactions métaboliques de mon corps sont completement différentes de ce qu’elles devraient être. Je me suis penché sur ce sujet comme un concepteur, j’ai mesuré des douzaines de niveaux de nutriments, d’hormones, de traces laissées dans mon flux sanguin et mes échantillons corporels. Tous les niveaux correspondent à ce que je désire... »
(in Humanité 2.0 , 2006 p. 228)